(os textos assinados são da exclusiva responsabilidade dos seus autores)

Leia aqui a homenagem da Fundação António Quadros a António Telmo.



quinta-feira, 19 de fevereiro de 2009

PALAVRAS QUE FAZEM VER, 2

Bruno. Les milieux culturels de la ville de Porto préparent la célébration du premier centenaire de la naissance du philosophe José Pereira de Sampaio, qui aura lieu le 30 novembre 1957. Déjà dans la presse périodique on voit divers articles sur l’écrivain que signa ses livre du pseudonyme de Bruno, d’où la liaison Sampaio-Bruno. L’auteur de A Ideia de Deus (L’Idée de Dieu) appartient à la tendance caractéristique de la philosophie portugaise, c’est-à-dire, qu’il fut un libre penseur religieux, aussi éloigné du positivisme agnostique que du catholicisme orthodoxe, donc mis en dehors de l’enseignement des institutions publiques. Ni le Municipe de Porto, ni l’Université de Porto, ni l’État portugais n’ont encore prononcé une parole officielle d’hommage à celui qu’on appelle déjà le fondateur de la philosophie portugaise.

L’œuvre de Sampaio-Bruno mérite bien l’attention des étudiants français. Le philosophe a été émigré politique à Paris, et ses livres sont pleins d’aperçus sur la culture française. Sectateur des doctrines de Martinez de Pasquallys, de Claude de Saint-Martin et peut-être disciple de Joséphin Peladan, Sampaio-Bruno a réussi dans son originale conciliation de la libre pensée scientifique avec la profonde philosophie religieuse.

Álvaro Ribeiro

(texto integral de “Portugal”, in Dispersos e Inéditos, II, INCM, 2004)

Sem comentários:

Publicar um comentário